Paroles d'éduc
Ce forum est destiné à tous les travailleurs sociaux en formation ou en fonction afin d'échanger, de se soutenir et de réfléchir ensemble sur l'avenir de nos métiers en ces temps difficiles!
Vous êtes tous les bienvenus pour partager vos expériences, poser vos questions et rencontrer des passionnés.

Après votre inscription, merci de vous présenter dans la rubrique adéquate!

Bienvenue!


Paroles d'éduc

Forum d'échanges entre éducateurs spécialisés professionels et futurs professionnels, sur les questions d'actualité, le métier, les mobilisations, la formation
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 travailleur social = égoïste : à débatre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mary
Petit nouveau
Petit nouveau


Messages : 28
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 31

MessageSujet: travailleur social = égoïste : à débatre   Sam 5 Sep - 14:44

et voici ma petite citation du jour qui ne plaira peut être pas à tout le monde :

"égoïsme de prétendre vivre pour les autres, nul n'a besoin que l'on vive pour lui" (Jacques Attali)

Ca me fait penser à quand je dis aux gens quel est mon métier, ou les jobs que je faisait les saisons, les gens répondent parfois que c'est courrageux ou même dévoué. J'ai horreur de ça, ça me mets mal à l'aise, je ne suis pas dévouée, je ne suis pas mère thérésa. Je fais juste un travail, et en plus j'ai de la chance, j'aime mon métier.
Mais il faut être honnete, en fin de compte ça peut etre assez égoïste d'être dans le social : qui essayons nous de sauver ou de réparer au travers de nos actions si ce n'est nous-même ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalika
Admin
Admin
avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 25/08/2009
Age : 31
Localisation : Brest 29470

MessageSujet: Re: travailleur social = égoïste : à débatre   Sam 5 Sep - 15:05

c'est la grande question de l'égo!
on a beau vouloir prétendre le contraire, vouloir aidé l'autre c'est flatté son propre égo...
personnelement je pense que j'ai d'abord été orienté vers le métier pour la beauté de l'aide aux autres...
mais je pense que si on reste sur cette idée la on va droit dans le mur... car au final ce n'est pas un métier tous les jours gratifiant! on ne sauve personne, et parfois on aide meme pas vraiment...
il faut voir combien d'adulte passé entre les main d'éducateur, les déteste!! lol

pour ma part, j'ai des compétence et une passion pour organiser, coordonné et mettre en place des activité. Ajoutez a une expèrience très jeune du handicap qui m'a beaucoup appris sur la vie et il faut l'avouer beaucoup apporté, meme si c'était dans les deux sens.
je pense que c'est ca qui m'amène la ou j'en suis aujourd'hui!
pas seulement mon petit égo...meme si il n'est jamais bien loin j'imagine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paroleseduc.forumactif.com
tellechris
Modérateur
Modérateur


Messages : 86
Date d'inscription : 25/08/2009
Localisation : Brest

MessageSujet: Re: travailleur social = égoïste : à débatre   Dim 6 Sep - 11:20

Pour ma part, je dis souvent que nous ne nous orientons pas dans le social par hasard. Nos expériences de la vie nous amènent à être attirée par autrui et leurs expériences de vie.
Effectivement, si nous pensons nous réparer en venant à l'aide, nous irons directement dans le mur. Par conséquent, je crois qu'il est primordial d'être au clair avec soi-même et d'avoir fait un suivi psy ou de psychothérapie pour ne pas transférer son propre vécu (quelqu'il soit) sur les personnes prises en charge par nos soins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
larabia
Petit nouveau
Petit nouveau


Messages : 1
Date d'inscription : 21/02/2011

MessageSujet: Re: travailleur social = égoïste : à débatre   Lun 21 Fév - 1:31

Quand on s'intéresse à une citation, c'est bien de s'arrêter un peu sur son auteur.
Et Jacques Attali est un des meilleurs porte-parole du système néo-libéral, et donc de l'individualisme. Attention, à la signification qu'il met à cette phrase...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Logan
Petit nouveau
Petit nouveau


Messages : 4
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: travailleur social = égoïste : à débatre   Mar 1 Mai - 11:17

Bonjour,

Si je devais analyser la manière égoïste que j'ai de me nourrire de ce que j'ai pu vivre pendant mon expérience professionnelle, auprès de personnes porteuses d'un handicap; je dirais que c'est dans le fait de vouloir apprendre et apprendre, et à cet instant il est clair que je ne suis pas dans une démarche uniquement d' apporter de l'aide, mais c'est plus large que ça.

En même temps quand je réfléchit, je me demande, si finalement se ne serait pas un peu bête de se remettre en cause "d' être égoïste", personnellement je pense que l'égoïsme fait partit d'une des particularité que possède l'Homme donc on peut dire que oui nous sommes égoïste et ce la plupart du temps dans nos interractions avec autruis et nous pouvons l'assumer sans rougir si nous considérons que c'est une partie de chacun de nous, là où nous pourrions revenir; c'est sur la question de "à quel moment mon égoïsme devient un mal pour autruis?"; parce que je pense que tout est affaire de dosage, de juste milieu/équilibre comme pour beaucoup de chose dans la vie.

Je voudrais terminer en donnant un exemple de ce que je voulais dire dans "égoïste dans toutes nos interractions avec autruis". Exemple bête, je vais boire un coup avec un bon pote, je suis dans une idée d'échange, peut-être je le ferais parce qu'il va pas fort en ce moment, donc on pourrait considérer là que je "suis là pour lui" (en gros), mais si je réfléchit, je viens aussi parce que ça me fait plaisir, si ça ME fait plaisir c'est que je viens en partie pour MOI aussi et pas seulement "pour lui", c'est là que je concidère qu'il y à une part d'égoïsme, juste pour imager le fait que l'égoïsme pour moi, ça peut avoir pusieurs formes. Des "banales" "non dangeureuses" je dirait; et d'autres, plus embêtante pour nous même ou ceux avec qui nous sommes en interraction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cochise
Petit nouveau
Petit nouveau


Messages : 3
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 49
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: travailleur social = égoïste : à débatre   Sam 13 Oct - 10:20

Bonjour,
Vous posez cette question : "qui essayons nous de sauver ou de réparer au travers de nos actions si ce n'est nous-même ?".

Je pense que cette question n'a pas lieu d'être posée, (et si elle l'est - puisque c'est le cas ici - c'est qu'au départ il y a un souci d'incompréhension), qu'elle soit posée dans le cadre du métier d'éducateur ou pas.

On ne fait pas éducateur pour panser ses propres blessures ! Il est par ailleurs évident que notre parcours de vie, nos problèmes, nos blessures, doivent servir à nous grandir et non pas à les projeter sur autrui afin de se sentir mieux!

Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort (Nietzsche).

Aucune sorte d'égoïsme n'a sa place dans le métier d'éducateur, ou de parent, ou d'enseignant. Chaque personne sur Terre est fondamentalement DIFFÉRENTE, absolument différente, bien que tout le monde "se ressemble". Et c'est bien là qu'il faut bien avoir conscience de cette différence absolue entre les êtres.

Un éducateur qui a pour projet ou pour objet de faire en sorte que la personne dont il a la charge lui ressemble et soit calquée sur son propre vécu se trompe. Un éducateur doit au contraire s'EFFACER pour permettre à l'autre de prendre conscience de lui-même et ainsi lui offrir le meilleur chemin qui soit vers l'autonomie et la liberté.

C'est une erreur de croire qu'il suffit de plaquer notre perception du monde sur autrui afin que celui-ci ait la MÊME que nous, c'est la pire des erreurs.

Donc la question posée n'a tout simplement pas lieu d'être, et si on se la pose c'est que déjà, en amont, on se trompe de chemin et de perception.

Voici mon humble avis, expliqué en (trop) peu de mots.

un exemple, volontairement extrême :

Vous vous trouvez dans la rue face à une personne dont le coeur s'est arrêté de battre. Sans attendre vous mettez tout en oeuvre pour la secourir : massage cardiaque, envoyer quelqu'un chercher un défibrillateur, appeler le SAMU... : vous sauvez effectivement cette personne grâce à votre intervention de la maintenir en vie avant l'arrivée des secours... : Est-ce vous-même que vous avez sauvé ou est-ce la personne qui était à terre dont le coeur s'était arrêté de battre? : LA RÉPONSE EST DANS LA QUESTION.

C'est la même chose quant il s'agit de "sauver" une personne en grande difficulté par tous les moyens possibles : si on veut la sauver VRAIMENT, ce n'est pas nous-même que l'on sauve! Si on pense ou fait le contraire, c'est qu'on a pas sa place comme éducateur et qu'il vaut mieux chercher à exercer un autre métier!

Sauver une vie, c'est faire battre à nouveau le coeur d'une personne, que ce soit d'une manière concrète ou figurée!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cécilou
Petit nouveau
Petit nouveau


Messages : 3
Date d'inscription : 13/11/2012

MessageSujet: Re: travailleur social = égoïste : à débatre   Mar 13 Nov - 22:20

Bien vu, Larabia... La source est aussi importante que le contenu!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: travailleur social = égoïste : à débatre   

Revenir en haut Aller en bas
 
travailleur social = égoïste : à débatre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Handicap, estime de soi, regard des autres
» Terme du Sujet d'une dissertation en droit social
» Droit SOCIAL
» Partiel social
» Travailleur handicapé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paroles d'éduc :: la formation :: Fiches de travail :: citations utiles-
Sauter vers: